Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'Isère de Bas en Haut
  • : BIENVENUE sur ce blog qui vous présente le déroulement de cette aventure et explique la pratique éco-responsable des sports de nature. En effet, quoi de plus naturel que de faire attention à la planète quand on la parcourt pour son plaisir ? Il sera mis à jour quotidiennement de mai à début juillet puis chaque semaine.
  • Contact

Profil

  • Ecolorider
  • passionné de voyages nature, je réalise depuis une dizaine d'années toutes sortes de périples (ski, VTT, marche ...) plus ou moins en autonomie et toujours avec le souci de l'environnement et de la découverte des territoires traversés

CONTACT

Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante:

ibh.contact@gmail.com

Recherche

 

Désormais, au fil des semaines, je vais publier les meilleures photos, des récits et je vais compléter les rubriques dont les meilleurs producteurs rencontrés

 

... restez à l'écoute, le meilleur est à venir !

9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 23:35
C'est l'altitude (en mètres) à laquelle se trouvait mon sourire aujourd'hui à 9h45 ...

Pour ce final, j'étais accompagné de 2 copains du club de montagne.
Après une montée vers le refuge du Glacier Blanc mercredi, pour un bivouac, nous avons réalisé aujourd'hui jeudi l'ascension de la Barre des Ecrins (4 102m).
Après une nuit courte et peu reposante, départ à 3h45 en direction de la Barre : longue remontée du glacier Blanc jusqu'au levé du jour puis attaque de l'ascension à proprement parler (partie "rose-orange" sur la photo).
De là, nous ne seront que Michel et moi à zigzaguer entre les séracs dans la forte pente de neige et glace jusqu'à la Brèche Lory (entre le dôme de neige et la barre rocheuse) d'où nous suivrons l'arrête jusqu'à son point haut (en passant par le Pic Lory) ; Brigitte ayant décidé de renoncer pour cette fois, compte tenu de sa forme et de l'effort restant.

Journée très physique et technique avec le handicap de l'altitude, la pente, la longueur, la crête aérienne, le glacier (crevasses et séracs)... je suis tout fourbu.

Là-haut, il n'y a plus rien pour gêner le regard vers l'infini ...

En résumé, 6h (+1 500m) pour le sommet puis 7h (- 2 200m) de descente en passant par le bivouac et une courte pause pour une excellente journée de conclusion de ce voyage entamé il y a un mois ... à 134m au-dessus de la mer. Depuis le sommet je n'ai pu que deviner le Grand Veymont (point culminant du Vercors) et imaginer la position de l'Isère, derrière, d'où je suis parti.

Grâce à une météo excellente et à mon guide Michel, ce périple se termine donc au point le plus haut du département de l'Isère : le Pic Lory (4 088m).

Bientôt les photos de ces journées

Dans les semaines à venir, et jusqu'à l'automne, différentes publications complémentaires seront mises en ligne :
les plus belles photos, les producteurs locaux incontournables, des infos sur les pratiques douces des sports de nature ...

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Bravo Xavier !<br /> Belle aventure menée de main de maître d'en bas jusqu'en haut !<br /> Vivement cet hiver sur les planches que tu nous en fasses profiter encore ...<br /> A très bientôt<br /> AO
Répondre
Z
Bravo et merci pour ce superbe voyage, éthique et sympathique qui me rappelle bien des souvenirs
Répondre
L
Félicitations !!!<br /> Vivement que tu racontes tout ça de vive voix
Répondre
J
bravo pour l'aventure qui se termine bien<br /> des vacances pour te reposer ?<br /> à bientôt à l'AMAP<br /> JPA
Répondre
J
Cette Barre des Ecrins est tout de même magnifique... Je ne m'en lasse jamais.<br /> <br /> <br /> En tout cas, félicitations pour la réussite du projet !<br /> Espérons que cette initiative fasse des émules, que nos pratiques se modifient !
Répondre


Jeudi 09 juillet

Fin du voyage en 30 jours

MERCIs

Merci tout d’abord à l’équipe qui me permet de réaliser cette aventure dans ces conditions : Olivier, Eric, Lionnel, Tom, David, Jérôme … prêt de matériel, aide à la préparation, suivi, conception du blog et de la communication,  mise en ligne d’infos pendant que je serais dans la nature …, ils me sont indispensables … et pourtant sont quasi-invisibles.

Merci à mon club ASVF Montagne qui soutient le projet

 

… et à la planète de me permettre encore ce genre de voyage au départ de chez moi