Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'Isère de Bas en Haut
  • : BIENVENUE sur ce blog qui vous présente le déroulement de cette aventure et explique la pratique éco-responsable des sports de nature. En effet, quoi de plus naturel que de faire attention à la planète quand on la parcourt pour son plaisir ? Il sera mis à jour quotidiennement de mai à début juillet puis chaque semaine.
  • Contact

Profil

  • Ecolorider
  • passionné de voyages nature, je réalise depuis une dizaine d'années toutes sortes de périples (ski, VTT, marche ...) plus ou moins en autonomie et toujours avec le souci de l'environnement et de la découverte des territoires traversés

CONTACT

Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante:

ibh.contact@gmail.com

Recherche

 

Désormais, au fil des semaines, je vais publier les meilleures photos, des récits et je vais compléter les rubriques dont les meilleurs producteurs rencontrés

 

... restez à l'écoute, le meilleur est à venir !

15 août 2009 6 15 /08 /août /2009 20:25
Cette aventure était éco-responsable, naturellement.
Effectivement, je fonctionne quasi-systématiquement avec le souci de l’environnement. Parmi les enjeux environnementaux qui me préoccupent, le climat est le plus urgent actuellement mais aussi le plus énorme et complexe.
Je vis avec une empreinte carbone relativement faible pour un européen aisé et je ne cesse de la minimiser au fil des mois, tout en profitant de plus en plus de la vie. En effet, la responsabilité écologique ne signifie pas rigueur et renoncement systématiques.
Le Changement climatique global que nous commençons à vivre est une assez bonne raison de faire évoluer nos pratiques et, si il est simple de le faire pour nos loisirs, où nous cherchons le plaisir, c‘est probablement faisable au quotidien.
En y réfléchissant, on s’aperçoit que chaque jour et dans chaque acte nous avons la possibilité de faire un choix éco-responsable.

     Pendant le périple, j’ai croisé des signes et témoignages de ce changement, en voici 2 :
- Le premier point très visible est le recul des glaciers avec des lieux-dits qui changent profondément comme « l’œil du glacier de la Muzelle« (un téton rocheux entouré de glace) qui n‘existe plus depuis que la glace à reculé. Un autre phénomène est celui de l’apparition de nouveaux lacs en lieu et place du front de glacier : lac des Fétoules en création.
Le Parc National réalise, avec des scientifiques, un important travail sur le Glacier Blanc (celui ci-contre qu‘on remonte pour arriver à la Barre des Ecrins), un des plus suivis d’Europe. Tout ce travail et l’évolution des glaciers est très bien expliqué dans le « cahier glaciers » :
http://www.ecrins-parcnational.fr/actus/51-patrimoines/222-glacier-blanc-mai-2009-.html

- Ensuite, accompagné par des alpinistes expérimentés, j’ai entendu des témoignages sur les changements de pratique : l’alpinisme des débuts (il y a un siècle) se pratiquait avec beaucoup plus de neige (qui résistait longtemps à l‘été) ; à l’inverse, ces dernières décennies, il y a de moins en moins de neige et plus de problèmes de rochers (apparents ou qui tombent du fait des fortes variations gel/dégel).
    En 1974, G Rebuffat écrivait « le massif des Ecrins, les 100 plus belles courses et randonnées « (édition Denoël). Dans le chapitre consacré au Pic Coolidge il indiquait qu’au début de la course on attaque par un couloir évasé en neige une partie de la saison … malgré les chutes exceptionnelles de cet hiver, nous n’avons vu dans ce couloir, tout début juillet, que quelques plaques de neige fondante.


Le changement climatique est en marche nous ne pouvons qu’espérer l’atténuer et réduire la difficulté que connaitront les prochaines générations et la Terre … mais ce qui est sûr c’est que la planète est capable d’encaisser, à l’échelle de sa vie. Pour l’espèce humaine c’est quasi-sûr que non.

    Faire attention au climat pendant ses loisirs, comment ?
Premières sources de Gaz à Effet de Serre (qui contribuent au dérèglement du fait de leur trop grande quantité) :
- Déplacements : la bonne idée est de se regrouper (transports en commun, covoiturage) pour y aller et sur place
- Nourriture : la bonne idée est de manger local et de saison

Quelques idées pour faire évoluer votre façon de pratiquer votre loisir favoris :
http://www.defipourlaterre.org/sport/index.php

Pour les questions supplémentaires, voici 2 liens internet très simples et explicites sur le changement climatique :
- explication du phénomène
http://www.defipourlaterre.org/comprendre/climat/index.php?climat=fragile

- les conséquences concrètes
http://www.defipourlaterre.org/comprendre/climat/index.php?climat=fragile#quelsrisques

Aussi en livre :
« Le changement climatique expliqué à ma fille » JM Jancovici, Ed. Seuil, 7€
Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Tout le monde entends parler du changement climatique, mais tout le monde se dit : "Mouai, si les glaciers fondent, qu'es ce que ça va changer à ma vie?"<br /> <br /> Et personne ne se rend compte qu'il faut tout changer.<br /> <br /> Le problème, ce n'est pas le réchauffement climatique. C'est l'épuisement des ressources naturelles, les modifications climatiques étant une conséquence de cette surexploitation.<br /> <br /> <br /> L'argument qu'il faut utiliser pour modifier les comportements est un argument économique. La crise actuelle est due en grande partie à l'envolée du prix du pétrole.<br /> Quand on sait que le pic d'extraction du pétrole est en ce moment, on se doute que le baril va grimper bientôt... avec les difficultés économiques qui vont suivre.<br /> <br /> <br /> Les comportements commencent à changer, non pas parce qu'il fait un peu plus chaud, mais parce que les conséquences de la surexploitation des ressources naturelles commencent à se faire ressentir dans le porte-monnaie.<br /> Vive la Taxe Carbone !<br /> <br /> Aller, on y crois!<br /> <br /> <br /> <br /> (A lire également : C'est Maintenant, JM Jancovici)
Répondre
D
Merci pour ces commentaires et liens forts pertinents. L'exemple de Cuba semble intéressant. Lire ici: http://www.legrandsoir.info/La-Revolution-Energetique-a-Cuba-Renewable-Energy-World.html
Répondre


Jeudi 09 juillet

Fin du voyage en 30 jours

MERCIs

Merci tout d’abord à l’équipe qui me permet de réaliser cette aventure dans ces conditions : Olivier, Eric, Lionnel, Tom, David, Jérôme … prêt de matériel, aide à la préparation, suivi, conception du blog et de la communication,  mise en ligne d’infos pendant que je serais dans la nature …, ils me sont indispensables … et pourtant sont quasi-invisibles.

Merci à mon club ASVF Montagne qui soutient le projet

 

… et à la planète de me permettre encore ce genre de voyage au départ de chez moi