Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'Isère de Bas en Haut
  • : BIENVENUE sur ce blog qui vous présente le déroulement de cette aventure et explique la pratique éco-responsable des sports de nature. En effet, quoi de plus naturel que de faire attention à la planète quand on la parcourt pour son plaisir ? Il sera mis à jour quotidiennement de mai à début juillet puis chaque semaine.
  • Contact

Profil

  • Ecolorider
  • passionné de voyages nature, je réalise depuis une dizaine d'années toutes sortes de périples (ski, VTT, marche ...) plus ou moins en autonomie et toujours avec le souci de l'environnement et de la découverte des territoires traversés

CONTACT

Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante:

ibh.contact@gmail.com

Recherche

 

Désormais, au fil des semaines, je vais publier les meilleures photos, des récits et je vais compléter les rubriques dont les meilleurs producteurs rencontrés

 

... restez à l'écoute, le meilleur est à venir !

24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 22:36
A chaque fois que je repense à cette fameuse expression qui qualifie les alpinistes, j’en rie : comme si ces gens là atteignaient les sommets dans le simple but d’y avoir posé le pied !
Après l’expérience de cet été, en repensant à mes itinérances précédentes et en préparant mes prochains périples, j’arrive à mieux cerner ce que ça représente pour moi … peut-être que ça vous parlera !


Le tracé : une expression artistique
Il a du sens pour moi, c’est donc une expression personnelle et je l’assimile à une forme de création dont la beauté peut parler à d’autres. Si vous suivez cette crête ou ce rivage sur tel itinéraire, ça a du sens.
Son oscillation sur la carte, son profil altimètrique, son chapelet de paysage, les plantes qui le bordent et les animaux qui l’empruntent par moments … ce tout est fantastique pour moi dés le moment où on le dessine.

Comme une vision, une évidence au moins ; il m’a fait rêver un an et c’était nettement mérité.


Le départ  : comme un saut dans une parenthèse chrono-sensorielle personnelle
Le temps s’arrête et les sensations, l’attention se démultiplient. Cet « état » permet ces instants rares et uniques d’harmonie avec l’environnement, quel qu’il soit, où on a l’impression d’être partie intégrante du paysage, comme connecté à toutes les fleurs, à tous les rochers visibles.

Pour ces raisons, j’ai eu l’impression que mon premier pas était un aboutissement.


Conquérant de l’intérieur
L’aventure nourrit une démarche interne. Même lors des « moments calmes » l’esprit chemine et généralement sur les questions fondamentales. Plus qu’une exploration pédestre c’est alors une découverte de soi. Pour ça, la succession de moments « tendus » et de moments  « relax » durant le même voyage (avec équipement réduit, continuité du périple …) sont autant d’ingrédients incontournables.

C’est la première fois que je profitais de toutes ces conditions sur une telle durée et seul : le bénéfice est proportionnel à l’intensité vécue.
Partager cet article
Repost0

commentaires


Jeudi 09 juillet

Fin du voyage en 30 jours

MERCIs

Merci tout d’abord à l’équipe qui me permet de réaliser cette aventure dans ces conditions : Olivier, Eric, Lionnel, Tom, David, Jérôme … prêt de matériel, aide à la préparation, suivi, conception du blog et de la communication,  mise en ligne d’infos pendant que je serais dans la nature …, ils me sont indispensables … et pourtant sont quasi-invisibles.

Merci à mon club ASVF Montagne qui soutient le projet

 

… et à la planète de me permettre encore ce genre de voyage au départ de chez moi