Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'Isère de Bas en Haut
  • : BIENVENUE sur ce blog qui vous présente le déroulement de cette aventure et explique la pratique éco-responsable des sports de nature. En effet, quoi de plus naturel que de faire attention à la planète quand on la parcourt pour son plaisir ? Il sera mis à jour quotidiennement de mai à début juillet puis chaque semaine.
  • Contact

Profil

  • Ecolorider
  • passionné de voyages nature, je réalise depuis une dizaine d'années toutes sortes de périples (ski, VTT, marche ...) plus ou moins en autonomie et toujours avec le souci de l'environnement et de la découverte des territoires traversés

CONTACT

Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante:

ibh.contact@gmail.com

Recherche

 

Désormais, au fil des semaines, je vais publier les meilleures photos, des récits et je vais compléter les rubriques dont les meilleurs producteurs rencontrés

 

... restez à l'écoute, le meilleur est à venir !

12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 19:57
Comme à mon habitude, j’ai marché discrètement avec les yeux constamment à l’affût des curiosités de la nature. Cette aventure a donc été aussi l’occasion de faire de magnifiques observations de la Faune et de la Flore … certes j’ai croisé des espèces exceptionnelles mais les libellules ou pâquerettes m’ont aussi réservé des moments sympathiques.
    Avec un départ début juin, j’ai en fait vécu le printemps en montagne (où la belle saison arrive plus tard qu’en plaine et se termine plus tôt) ceci ajouté à des horaires adaptés (randos crépusculaires pour des levers/couchers de soleil) devait me permettre de bonnes observations.
Les rares observations exceptionnelles (espèces, durée ou comportements) du début m’ont rapidement incité à observer beaucoup plus et dans le détail … y compris tous ces éléments naturels si banals (rochers, écorces, fourmis, fleurs communes …).
Au final la diversité du parcours, des massifs, de la météo … m’a permis d’apprécier à chaque pas les paysages et leurs composantes les plus minuscules

    Quelques paradis traversés : Hauts Plateaux du Vercors, Vallon des Etages dans le Haut Vénéon, Combe Oursière dans la vallée du Béranger
Mes meilleures observations de faune : au Grand Veymont (harde de bouquetins à 2 mètres), Vallon des Etages (renard en maraude à 200m pendant plusieurs minutes) et dans le Vénéon, des vautours « surfant sur place » un courant d’air sur un sommet
Pour la flore le sentier longeant le Vénéon, le vallon de Pré Rateau sur les Hauts Plateaux du Vercors et le col de Plan Collet resteront les plus marquants.
    J’ai mis en ligne une mosaïque de couleurs végétales, certes pas des fleurs rares ou extraordinaires, mais des fleurs de couleurs très diverses, la palette que la nature utilise pour composer de magnifique paysages avec relief, roches, torrents et bleu azur …

En conclusion, la magie de certaines observations nous marque, des insectes aux Vautours, mais pour faire ces observations qu’on ne planifie pas, il faut toujours avoir ses jumelles avec soi ! Ou au moins être toujours en éveil … et apprendre à regarder.

    Pour profiter au mieux des richesse de la nature, voici quelques pistes … valables à toutes saisons et je dirais même à ré-exploiter à chaque saison :
Sites naturels identifiés : les réserves naturelles (http://www.reserves-naturelles.org/reserves/region.asp?arbo=1.0), certains sites des parcs (http://www.ecrins-parcnational.fr/ ou http://www.parc-du-vercors.fr/nature/index.html) sont destinés à faire découvrir la nature (avec souvent des sorties organisées pour vous guider) ou encore les espaces naturels sensibles du département (http://www.isere-environnement.fr/pages/ENS_Districts/id/6391). Les hors-série de certains magazines, spécialement dédiés à la découverte et à l’observation sont riches, ainsi que les numéros de Terre Sauvage sur la montagne.
Enfin, les guides des éditions Dakota sont une référence, ou les publis du CREN ou des Parcs ainsi que des livres tels que « les Alpes » de Delachaux et Niestlé sont intéressants. Enfin, plusieurs maisons d’édition sortent des séries de guides de découverte des Alpes, massif par massif … avec toujours une part de choix réservée à la nature, bien sûr.

Le mieux reste d’aller vous perdre sur les sentiers et d’être à l’affût des détails qui attireront votre attention !

Partager cet article
Repost0

commentaires


Jeudi 09 juillet

Fin du voyage en 30 jours

MERCIs

Merci tout d’abord à l’équipe qui me permet de réaliser cette aventure dans ces conditions : Olivier, Eric, Lionnel, Tom, David, Jérôme … prêt de matériel, aide à la préparation, suivi, conception du blog et de la communication,  mise en ligne d’infos pendant que je serais dans la nature …, ils me sont indispensables … et pourtant sont quasi-invisibles.

Merci à mon club ASVF Montagne qui soutient le projet

 

… et à la planète de me permettre encore ce genre de voyage au départ de chez moi