Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'Isère de Bas en Haut
  • : BIENVENUE sur ce blog qui vous présente le déroulement de cette aventure et explique la pratique éco-responsable des sports de nature. En effet, quoi de plus naturel que de faire attention à la planète quand on la parcourt pour son plaisir ? Il sera mis à jour quotidiennement de mai à début juillet puis chaque semaine.
  • Contact

Profil

  • Ecolorider
  • passionné de voyages nature, je réalise depuis une dizaine d'années toutes sortes de périples (ski, VTT, marche ...) plus ou moins en autonomie et toujours avec le souci de l'environnement et de la découverte des territoires traversés

CONTACT

Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante:

ibh.contact@gmail.com

Recherche

 

Désormais, au fil des semaines, je vais publier les meilleures photos, des récits et je vais compléter les rubriques dont les meilleurs producteurs rencontrés

 

... restez à l'écoute, le meilleur est à venir !

9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 23:35
C'est l'altitude (en mètres) à laquelle se trouvait mon sourire aujourd'hui à 9h45 ...

Pour ce final, j'étais accompagné de 2 copains du club de montagne.
Après une montée vers le refuge du Glacier Blanc mercredi, pour un bivouac, nous avons réalisé aujourd'hui jeudi l'ascension de la Barre des Ecrins (4 102m).
Après une nuit courte et peu reposante, départ à 3h45 en direction de la Barre : longue remontée du glacier Blanc jusqu'au levé du jour puis attaque de l'ascension à proprement parler (partie "rose-orange" sur la photo).
De là, nous ne seront que Michel et moi à zigzaguer entre les séracs dans la forte pente de neige et glace jusqu'à la Brèche Lory (entre le dôme de neige et la barre rocheuse) d'où nous suivrons l'arrête jusqu'à son point haut (en passant par le Pic Lory) ; Brigitte ayant décidé de renoncer pour cette fois, compte tenu de sa forme et de l'effort restant.

Journée très physique et technique avec le handicap de l'altitude, la pente, la longueur, la crête aérienne, le glacier (crevasses et séracs)... je suis tout fourbu.

Là-haut, il n'y a plus rien pour gêner le regard vers l'infini ...

En résumé, 6h (+1 500m) pour le sommet puis 7h (- 2 200m) de descente en passant par le bivouac et une courte pause pour une excellente journée de conclusion de ce voyage entamé il y a un mois ... à 134m au-dessus de la mer. Depuis le sommet je n'ai pu que deviner le Grand Veymont (point culminant du Vercors) et imaginer la position de l'Isère, derrière, d'où je suis parti.

Grâce à une météo excellente et à mon guide Michel, ce périple se termine donc au point le plus haut du département de l'Isère : le Pic Lory (4 088m).

Bientôt les photos de ces journées

Dans les semaines à venir, et jusqu'à l'automne, différentes publications complémentaires seront mises en ligne :
les plus belles photos, les producteurs locaux incontournables, des infos sur les pratiques douces des sports de nature ...

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 19:25
Voilà, les photos de la section alpinisme La Bérarde-Pré de Mme Carle sont dispos : passage du col de la Temple à 3300m et début d'ascension du Pic Coolidge (3700m).

   La météo nous a permis de programmer le sommet mercredi effectivement, avec montée au refuge intermédiaire du glacier Blanc demain. Après un petit bivouac "à la fraîche" j'aurais donc le véritable plaisir de contempler le lever du jour sur le point le plus haut du département de l'Isère, et accessoirement sur l'ensemble des nombreux prestigieux (et non moins beaux) sommets du coeur des Ecrins. Ceci en compagnie de Michel qui m'avait accompagné (ou plutôt guidé) dans l'ascension du Mont Aiguille en milieu de périple.


Partager cet article
Repost0
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 15:37
Dimanche, après m'être dégourdi les jambes, j'ai pris la direction de Névache en stop. En effet, vu la météo annoncée jeudi et la nécessité de m'organiser pour le final, l'ascension finale ne semblait pas réalisable dimanche donc j'ai 2 jours de battement et j'en profite pour publier le récit de ces jours et les photos encore inédites ... Normalement sommet mercredi.
Voilà j'ai mis en ligne les photos du 24 au 28 en Valbonnais et du 28 juin au 2 juillet Vénéon ...
DEMAIN les photos de la section alpinisme La Bérarde-Pré de Mme Carle.
Partager cet article
Repost0
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 15:23
Vendredi et samedi nous avons réalisé avec Eric la portion la plus à l'Est de mon périple : La Bérarde-Col de la Temple-Pré de Mme Carle.
Après une courte montée au refuge Temple Ecrins, ou nous avons passé la nuit, après-midi détente et ... lessive ! Après quelques jours dans la vallée du Vénéon où j'étais entouré de hauts sommets, nous voilà partis pour les gravir, en commençant par remonter le haut Vénéon. Beaux paysages et de plus en plus on ressent les ingrédients de la haute montagne : rocher-neige-glace, verticalité, météo rapidement variable ...
Après un levé à 4h nous avons entamé la marche en direction du Col de la Temple (3300m) et de là avons attaqué l'ascension du Pic Coolidge ... mais vers 11h nous avions juste franchi la moitié de la partie rocheuse avant la pente enneigée qui mène au sommet et étant donné la longue descente qui nous attendait, le ressaut rocheux sous le col que nous ne connaissions pas et la météo qui commençait à se dégrader ... décision de laisser tomber et retour au col pour un rapide pique nique avant d'entamer la descente.
1h dans la barre rocheuse avant d'atteindre le glacier Noir que nous avons descendu "rapidement" pour arriver en bas vers 17h30.
Vers 14h le sommet du Coolidge était dans les nuages et entre 15h30 et 17h nous avons traversé plusieurs averses qui nous ont confirmé que notre choix était sage.
Repas de rois au chalet-refuge Cézanne (avec même un douche !) et grosse nuit pour digérer tout ça.
Partager cet article
Repost0
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 11:18
J'ai donc maintenant parcouru la Vallée du Vénion dans toute sa longeur en cheminant sur les rives de ce magnifique torrent de montagne assez sauvage. Le trajet effectué par temps d'orage m'a permis d'observer bon nombre de changements de couleur, ces flots allant du gris bleu au gris laiteux, et un changement de ryhtme d'écoulement aussi puisque nous somme passé d'un torrent tumultueux à un torrent en furie ! En marchant le long j'entendais les énormes rochers roulés et cognés sur le fond avec un fracas proche de celui du son lointain d'un feu d'artifice. C'était donc la nature à l'état sauvage qui exprimait toute sa puissance...

Avec cette journée j'ai donc aussi attaqué la dernière carte de mon voyage en arrivant à la Bérarde, cernée par un ensemble de sommets de plus de 3 000 m, au pied de hauts lieux de l'alpinisme tels que la Meije, la Barre des Ecrins ou le Pelvoux : la porte d'entrée de la haute montagne donc, de la glace aussi, et par conséquent des joyeuseries de cette fin de semaine !!

Et puisque j'arrive au terme de mon périple il m'est agréable de constater que j'ai pu trier mes déchets absoluyement partout où je passais sauf... ici... dans la Vallée du Vénion. Mais, après renseignement, on me dit que l'installation du tri sélectif complet est prévu cette semaine ! Formidable ! Il ets déjà possible de trier le verre des déchets classiques mais cette étape supérieure est une satisfaction pour moi puisque l'on voit que même sur les lieux de vacances le tri devient possible.

Point météo : c'est parti pour un orage quotidien. On se croirait un peu sous les tropiques mais avec beaucoup moins de palmiers et beaucoup plus de dénivelé. Et l'eau est plus froide. J'en chie un peu là...
Ceci était le dernier message avant lundi prochain (06 juillet).

Propos retranscrits par Olivier.
Partager cet article
Repost0
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 09:56
Dimanche je suis donc descendu du Col de la Muzelle jusqu'au Lac de Lauvitel en passant par le Col du Vallon. Endroit magique pour un super bivouac nature. Enormément de fleurs (comme depuis pluisieurs jours d'ailleurs), un paysage vraiment joli et malheureusement une faune toujours difficile à observer...
Hier descente du lac jusqu'au torrent du Vénion que je remonte aujourdh'ui mardi en passant par Saint-Christophe-en-Oisan où aura lieu mon dernier ravitaillement.
Une belle journée de lundi donc mais avec quand même un gros bémol. Au pied de la Muzelle, se situe l'Oeil de la Muzelle, censé être un mognon rocheux entouré par le glacier avec un peu de glace en son milieu. Le glacier à aujourd'hui reculé d'une centaine de mètres en une trentaine d'années (témoignage local) et le paysage a complètement changé. C'est effectivement un sentiment étrange que j'ai éprouvé en constatant ce changement : impossible de comprendre le nom porté sur la carte pour ce rocher sans avoir eu cette explication.
Mais je m'endormirai en me rappelant de ce petit déjeuner d'aujourd'hui où un Aigle royal a essayé, juste devant moi, d'attraper une Marmotte ! Spectacle maginfique, impressionnant et intense ! Surtout que ca c'est super bien terminé : la Marmotte a survécue !!

Propos retranscrits par Olivier
Partager cet article
Repost0
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 09:11
Suite à la réorganisation du planning l'alpinisme se fera jeudi prochain, je continue donc à me dérouter par le Nord. Après 3 jours passés au gîte de Valsenestre où j'ai enchaîné différentes sorties à la journée en augmentant les dénivelés je passe le Col de la Muzelle pour descendre sur la vallée du Vénéon que je remonterai à partir de lundi jusque la Bérarde pour attaquer l'alpisime du pied jusqu'au sommet des Ecrins. La descente du Col de la Muzelle, où je suis actuellement (NDLR : dimanche début d'après-midi), devrait être relativement rapide du fait de la présence encore importante de névés... Après un col supplémentaire je vise donc un bivouac au bord du Lac de Lauvitel (bordure de la réserve intégrale du Parc National des Ecrins, aucune intervention de l'homme depuis une trentaine d'année). Demain s'annonce être une grosse journée mais à partir de maintenant les grosses journées risquent d'être mon quotidien jusqu'au bout... Je suis un peu plus chargé puisque j'ai récupéré un piolet et des crampons et la météo m'obligera probablement à rendre les départs très matinaux (les débuts d'après-midi se chargent souvent autour des sommets d'abord puis plus généralement ensuite...).

Propos retranscrits par Olivier.
Partager cet article
Repost0
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 19:25
Encore une matinée de préparatifs, cette fois pour la réorganisation de l'itinéraire car on doit le modifier à cause de l'emploi du temps de mon copain guide Eric qui doit m'accompagner pour la partie alpinisme. Du coup j'attaquerais normalement l'alpinisme à partir du 3 juillet, par le Col de la temple, dans les Ecrins.

Cet après-midi, début de visite par les cols et les sommets du Valbonnais, tout en enchainnant des dénivelés importants pour l'entrainement et préparer la partie alpinisme. Aujourd'hui col au pied du mont Gargache, demain je devrais arriver au pied d'un lac, puis samedi le col de Côte Belle et dimanche le col de la Muzelle, par lequel je basculerais au nord dans la vallée du Vénéon, boucle qui n'était initialement pas prévue au programme...

Ca va bien, j'ai la forme, les orages sont un peu plus au nord, la nuit devrait donc être assez bonne.
Demain en démarrant tôt j'espère éviter les orages. Le week-end approche, les parcours s'enchainnent et bientôt j'attaquerais la dernière semaine!

Propos retranscrit par Jérôme



Partager cet article
Repost0
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 19:19
Arrivée dans le valbonnais après avoir passé la matinée à ravitailler et régler tout un tas  de problèmes, depuis le chargement de mon téléphone jusqu'à la reprise couture de mes chaussettes...

Voilà, j'ai fini de traverser la matheyssine, de la Mure j'ai traversé la route Napoléon, les gorges de la Bonne et j'ai commencé la montée dans le massif suivant.

Ce soir je suis à un col  à 1400m, aprés une dure et fatiguante journée. Mon sac était chargé et l'étape comptait plus de 1000m de dénivelé positif.

Je suis en train de faire mon 4h sur un balcon, face à l'Obiou. Je prendrais mon repas au col puis je descendrais dormir plus bas dans la pente, dans une priaire.

Hier le Mont Aiguille a disparu derrière le relief, aujourd'hui il refait surface, plus lointain que l'Obiou, mais toujours imposant malgré la distance. Ca aura été un point très marquant dans l'aventure, et j'ai repensé pendant les 3 dernières de mon ascencion de ce soir, à la descente VTT qu'on s'est tappé il y a 2 jours avec mon pote David...

Propos retranscrits par Jérôme
Partager cet article
Repost0
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 11:28
Après avoir pris le bateau La Mira pour traverser le Monteynard (et donc quitter le Trièves), j'ai longé les gorges du Drac droit vers les Ecrins. Arrivé à proximité de La Mure où je ravitaille demain je bivouac à 800m d'altitude (départ 500m) parmis les vaches. Au fils de la marche, le Vercors disparait et les Ecrins se devinent derrière la barrière nuageuse qui bouche la vue dés 1200m d'altitude. Journée tranquile avant de me charger de nouveau de nourriture et d'attaquer le Valbonnais et le dénivelé ... en espérant que la météo se calme parcequ'avec ce vent, il ne fait pas particulièrement chaud et si les nuages persistent, ça va facilement être galère de passer les cols des prochains jours ...
je vais manger du saucisson à votre santé !
Xav' des montagnes

Propos retranscrits par Jérôme
Partager cet article
Repost0


Jeudi 09 juillet

Fin du voyage en 30 jours

MERCIs

Merci tout d’abord à l’équipe qui me permet de réaliser cette aventure dans ces conditions : Olivier, Eric, Lionnel, Tom, David, Jérôme … prêt de matériel, aide à la préparation, suivi, conception du blog et de la communication,  mise en ligne d’infos pendant que je serais dans la nature …, ils me sont indispensables … et pourtant sont quasi-invisibles.

Merci à mon club ASVF Montagne qui soutient le projet

 

… et à la planète de me permettre encore ce genre de voyage au départ de chez moi